mercredi 18 mai 2016

Victoire pour les rhinocéros

En mai 2014, le Vietnam a fait un grand pas en avant dans la lutte contre le trafic d'espèces sauvages, lorsque le ministère de la Santé et l'Association de médecine traditionnelle a décidé de reconnaître qu'il n'y avait aucune preuve que la corne de rhinocéros puisse guérir le cancer *.
La corne de rhinocéros en poudre, utilisée en médecine traditionnelle au Vietnam et dans d'autres pays, avait fait l'objet d'un colloque à Hanoï
organisé par le WWF Afrique du Sud en présence du ministère vietnamien de la Santé, de TRAFFIC, le réseau de surveillance du commerce des espèces sauvages, et du WWF Vietnam.  

Crédit photo Noëlle Saugout
Pour Noëlle Septier Saugout, la présidente de LAEO, "cette croyance infondée comme quoi la corne de rhinocéros, qui n'est rien d'autre que de la kératine (la matière qui constitue nos ongles), pourrait guérir qui que ce soit, a perdu du terrain au Vietnam. Le fait que le président de l'Association du cancer du Vietnam ait dénoncé l'idée que la corne de rhinocéros pouvait guérir le cancer est un incroyable bon en avant dans la protection des rhinocéros. Cependant il faut encore le faire savoir à tous les Vietnamiens qui consomment la corne de rhinocéros à des fins médicales car des milliers de rhinocéros sont encore tués chaque année pour cet attribut".

Selon le WWF Afrique du Sud, plus de 2000 cornes, issues du braconnage ou non, se sont retrouvées sur le marché international rien qu'en 2013.

* article de Times Live (mai 2014)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire